Les besoins en sang

Les besoins de sang dans les armées

Le sang est un composant indispensable au fonctionnement du corps humain qui ne peut actuellement être ni fabriqué ni synthétisé. Le don de sang est donc primordial.

Aujourd’hui encore, le choc hémorragique est la première cause de décès au combat mais surtout, la première cause de mort évitable. Sauver la vie d’un seul blessé de guerre peut nécessiter la transfusion de plus de cinquante produits sanguins. 425 poches de sang doivent être collectées pour répondre aux besoins actuels, le sang recueilli lors des collectes est transformé en produits sanguins labiles (PSL). Ces PSL sont préparés au profit des forces armées en opérations extérieures et des hôpitaux d’instruction des armées (HIA).

Le plasma présente un intérêt thérapeutique majeur pour les patients polytraumatisés, immunodéprimés et les grands brûlés. Une fois prélevé, traité et congelé, le plasma se conserve 1 an. Le plasma peut être transfusé (plasma thérapeutique), mais il peut également servir à la production de plasma lyophilisé (PLYO). Le CTSA est le seul établissement en France habilité à produire du PLYO. Il se conserve 2 ans, est facilement reconstituable en 5 minutes. Il est devenu le produit indispensable sur les terrains critiques grâce à sa longue conservation et sa facilité d’utilisation.

La transfusion de plaquettes, quant à elle, est nécessaire en cas d’hémorragie massive en association avec du plasma et des concentrés de globules rouges (CGR), mais permet également d’éviter les risques hémorragiques de certains patients atteints de cancer et leucémies. La durée de vie des plaquettes est de seulement 7 jours.

Les besoins de sang dans le secteur civil

Secours d’urgence, interventions chirurgicales, maladies du sang, cancers… Les besoins en produits sanguins sont quotidiens et ont fortement augmenté au cours des quinze dernières années.

Aujourd’hui, il n’existe aucun traitement ni médicament de synthèse capable de se substituer au sang humain et aux produits sanguins labiles (PSL), issus des dons de sang. Cet acte volontaire et bénévole est donc irremplaçable.

En France, les besoins pour soigner les malades nécessitent 10 000 dons de sang par jour. Et ce chiffre a tendance à augmenter… En effet, jusqu’en 2013, sous l’effet combiné de l’allongement de l’espérance de vie et des progrès de la médecine, la consommation de produits sanguins a enregistré une croissance de 1 à 3 % par an. Les besoins en globules rouges se sont ainsi accrus de 29 % entre 2002 et 2012.

Les différents types de dons

Le don de sang total est le don le plus courant. Il permet de prélever, dans une seule poche, les globules rouges, le plasma et les plaquettes seront séparés dans un second temps.

Le prélèvement dure, en moyenne, de 6 à 12 minutes. Avec le temps d’accueil et d’enregistrement, l’entretien médical pré-don et la collation, 45 minutes suffisent.

Pour donner de nouveau son sang, il faut respecter un délai de 8 semaines entre deux dons.

Le prélèvement de plasma est réalisé par aphérèse. Grâce à un séparateur de cellules, le sang passe dans une centrifugeuse qui conserve le plasma et restitue au donneur les autres éléments du sang.

Ce don s’effectue sur rendez-vous et dure 60 minutes. Il faut respecter une période de 2 semaines entre deux dons de plasma et ne pas avoir plus de 65 ans.

Le don de plaquettes s’effectue grâce à la technique d’aphérèse. Celle-ci permet d’isoler les plaquettes et le plasma dans deux poches différentes et de restituer les autres éléments du sang au donneur.

Ce don s’effectue également sur rendez-vous et dure 90 minutes. Il faut respecter une période de 4 semaines entre deux dons de plaquettes.

Où donner ?

Le Centre de transfusion sanguine des armées (CTSA) ne peut effectuer de collecte qu’en milieu militaire.

Le site Internet du CTSA vous donne toutes les informations utiles (lieux de collecte, les dates, les autorisations de déplacements dérogatoires, conditions médicales et d’accès au site,…). Vous pouvez le consulter en cliquant ici ou en flashant ce QRCODE :

Le site Internet dédié de l’établissement français du sang vous donne toutes les informations utiles (lieux de collecte, les dates, les autorisations de déplacements dérogatoires, conditions médicales et d’accès au site,…). Vous pouvez également prendre un rendez-vous en ligne. Leur site Internet est accessible en cliquant ici.

Partager votre don

L’ANORGEND publie, sur facebook et twitter, les photos prises par des réservistes lors de leur don.

Vous souhaitez nous envoyer votre photo pour publication ?

Il suffit de nous l’envoyer en précisant votre grade, votre prénom, la première lettre de votre NOM et le lieu de collecte à l’adresse suivante : dondusang@anorgend.org