COMMUNICATION 2022/3 – D(I)

 DU SECRETAIRE GENERAL ET DU TRESORIER DE L’ANORGEND

 

Le développement récent des activités de l’ANORGEND, principalement dans le contexte de la montée en puissance du dispositif des « Cadets de la gendarmerie d’Île-de-France », au travers d’actes de mécénat privé et de subventions publiques dont nous sommes bénéficiaires et qui sont dédiées à ce projet, impose le respect d’un dispositif légal et règlementaire strict.

A ce jour, les comptes de l’ANORGEND sont établis par un cabinet d’expertise comptable. Dorénavant, nos comptes doivent être certifiés par un commissaire aux comptes, garant de la transparence de nos actions auprès des autorités publiques et de nos partenaires privés.

De plus, conformément à la lettre d’intention régionale des « Cadets de la gendarmerie d’Île-de-France », le comité de pilotage et le comité directeur rassemblant l’ANORGEND, la région académique d’Île-de-France et la région de gendarmerie d’Île-de-France se doivent d’émettre un avis sur les comptes de l’année passée du dispositif Cadets, ainsi que sur le budget de l’année en cours.

Ces nouvelles exigences modifient les délais habituels de présentation des comptes qui sont soumis traditionnellement à l’assemblée générale du mois de janvier.

Les délais inhérents au traitement des comptes nous conduisent donc à organiser notre assemblée générale au second trimestre.

A l’unanimité des membres présents et représentés, le conseil d’administration de l’ANORGEND, réuni le 16 décembre 2021, a validé ce calendrier. Il reviendra au conseil d’administration du mois de mars 2022 de fixer la date de l’assemblée générale. En application de notre règlement intérieur, elle vous sera communiquée, ainsi que l’ordre du jour.